Prêt pour les épreuves du bac ?

bac

Il reste encore environ deux mois avant le baccalauréat, il est donc largement temps de se mettre à réviser (si ce n’est déjà fait). Moi, je me suis rendu compte ce week-end que j’avais du retard ! Enfin, je ne parle pas du vrai bac, celui là je l’ai eu brillamment à l’époque, du premier coup et avec mention ! (oui, j’ai eu la mention : « de justesse »), je ne parle pas non plus du bac qui permet de traverser les rivières, encore moins du bac à glaçons pour rafraîchir l’apéro, non, je parle du petit bac. Je vous conseille donc de réviser si vous ne voulez pas avoir le même problème que moi. Je vous plante le décor :

  • Week-end familial
  • Temps maussade
  • « On se fait un jeu » ?
  • Trouver un jeu qui permette à tout le monde de jouer, dont les enfants (10 ans pour la plus jeune)…
  • « Cela vous dit un petit bac ? »

La dernière phrase est de moi… Oui, j’ai trouvé l’idée sympa de proposer un petit bac. Nous voilà donc avec 7 thèmes :

  • Prénom de fille
  • Prénom de garçon
  • Ville / Pays
  • Fleur / légume / fruit
  • Objet
  • Animal
  • Métier

Tout le monde se souvient dès règles du jeu ? Je fais un rappel rapide pour les personnes déjà atteintes d’Alzheimer

  • Matériel : un crayon et une feuille de papier par personnes
  • Des catégories pour lesquelles il faut trouver un mot commençant par une lettre
  • Décompte des points : deux points par mot inédit, un point par mot trouvé par plusieurs personnes, zéro point pour un mot faux ou aucun mot trouvé
  • La personne ayant terminé la première de remplir tous les thèmes crie « stop », arrêtant tout le monde
  • Le gagnant est celui qui a le plus de points à la fin de la partie.

Donc lors du fameux week-end, une des filles (il y en avait deux : « grande gigue » et « moyenne gigue ») s’occupait de réciter l’alphabet dans sa tête, quelqu’un disait « stop » et on lançait le tour avec la lettre à laquelle elle était rendue. Et là… le drame : les filles avaient l’habitude d’y jouer, ma femme s’en sortait bien et se la jouait limite perso-triche (entendant des voix comme Jeanne d’Arc…) mais moi, seul devant ma feuille, mon cerveau a eu du mal à se lancer. Bien sûr cela allait mieux au fur et à mesure mais les deux chipies tenaient plus la route que moi… J’ai même eu des petits moments de solitude devant mon score… Je réitère donc mon conseil : entraînez-vous bien avant de proposer d’y jouer !

Je vous laisse avec la citation du jour :

La justice, c’est de juger les hommes sur eux-mêmes et non sur leur nom ou leurs idées.
Albert Camus (Camus à « Combat »)

1 commentaire pour Prêt pour les épreuves du bac ?

  • silsalem

    Meuh non tu n’as pas été si nul que ça !
    Mais fallait pas nous chercher en te vantant de nous mettre la pâtée aussi : ça motive !